Permanence les mardis et jeudis toute la journée à la maison des syndicats

Pour en finir avec les reculs sociaux qui font le terreau de l’extrême droite

 

Manifestation Ile de France - République 14h30

 

La bourse du travail de l’Essonne a 30 ans

 

Contre l’expulsion de la bourse du travail d’Evry

Pourquoi une Bourse de Travail en Essonne ?

 

  • Pour accueillir et répondre aux salariés
  • Pour organiser des réunions , des formations
  • Pour l’émancipation des salarié-e-s

1984 : création de la Bourse du Travail de l’Essonne par le Conseil Général avec les syndicats

2017 : décision du président du Conseil départemental d’expulser les syndicats

  • relogement dans des locaux inadaptés empêchant les organisations syndicales de travailler au service des salariés

A quelle fin et pour quelle utilisation et à quel coût cette expulsion?

venez soutenir votre bourse du travail de l’Essonne, le samedi 18 mars de 14h à 18h à l’occasion de ces 30 ans

 

voir le programme et les invités ici

Dans la Fonction Publique, l'idée est répandue d’une réelle égalité salariale entre les femmes et les hommes puisque les statuts des personnels sont régis par décrets, et que les salaires sont définis par des grilles de rémunérations non discriminantes. Pourtant, il existe bel et bien des inégalités de revenus, de déroulement de  carrière et  de  conditions de travail entre les femmes et les hommes.  

 

Ainsi dans la Fonction Publique d'Etat, l'écart salarial se chiffre à environ 17 % et une étude de la DGAFP (Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique) de mars 2015 indique que « plus les niveaux de rémunérations des emplois sont élevés, moins les femmes ont une probabilité d’y accéder, ce qui confirme l’existence d’un plafond de verre. »

Lire la suite

Lire également :

- le tract de la FERC-CGT "8 mars : luttons toutes et tous pour l’égalité des droits !"

- le tract de la CGT-Éduc'action "Faire du 8 mars une journée d'action et de grève pour les droits des femmes ! "

- le tract de la confédération CGT "# 8 mars 15H40 : en grève !" 

- l'appel unitaire pour le 8 mars 2017 : GAGNONS L’ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUTES ET TOUS DANS L’ACTION LE 8 MARS 2017 

Poursuivre la mobilisation pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire,

en grève le 10 janvier !

La mobilisation dans les lycées de l’Education Prioritaire se poursuit : les actions de ce début d’année (grève et rassemblement le mardi 3 janvier, reconduction, grève et manifestation le jeudi 5 janvier) ont rassemblé un grand nombre de personnels. Tout montre que la détermination des personnels ne faiblit pas. Ils sont toujours aussi nombreux à dénoncer l’abandon des lycées de l’Education Prioritaire pendant ce quinquennat et à revendiquer une carte élargie des lycées en Education Prioritaire.

 

Lire la suite du tract académique

Tous en grève le 3 janvier pour un statut des lycées en éducation prioritaire !

 

La mobilisation des lycées d’éducation prioritaire des académies de Versailles, Créteil, Paris (depuis le mois de septembre) rejoints depuis par les établissements des académies d’Amiens, Lille, Lyon, Marseille a permis d’obtenir des avancées :

- La prorogation de la clause de sauvegarde de deux ans.

- La création de 450 emplois destinés au lycée d’éducation prioritaire.

- La reconnaissance de l’importance d’une réforme de l’éducation prioritaire en lycées…

Pourtant, les propos de la ministre renvoyant cette mesure à une hypothétique prochaine mandature sont proprement inacceptables. C’est un chantage électoral éhonté qui traduit le mépris du gouvernement pour les personnels et les élèves. De plus, ces mesures ne répondent pas à la principale revendication des collègues :

La création d’un statut clair de lycée en éducation prioritaire, seule garantie sur le long terme !

 

 Lire la suite